Sécurité chantier

La sécurité est la première des nécessités sur un chantier, quel qu’il soit. Il en va de la santé de tous les travailleurs, mais aussi des installations pour le client final. Il est indispensable d’encadrer correctement chaque chantier selon un protocole strict.

Pour assurer la sécurité, il est nécessaire de commencer par évaluer concrètement les risques encourus sur un chantier. En premier lieu, les accidents du travail sont nombreux. Souvent consécutifs à l’apparition de TMS (Troubles musculo squelettiques), ils peuvent être causés par des chutes de personnes ou d’objets. Parfois, ils sont la conséquence de l’intrusion d’une personne étrangère au chantier. Enfin, certains matériaux sont dangereux à manipuler, et doivent faire l’objet de multiples précautions. Découvrez notre large gamme de fournisseurs destinés à apporter toutes les solutions nécessaires aux entreprises désireuses de garantir des conditions de sécurité optimales sur tous leurs chantiers.

Equipement, stockage

1 Fournisseur(s)

Le stockage et l’entreposage des marchandises doit faire l’objet de beaucoup de précautions. Les rayonnages cantilever et à bras portants sont particulièrement adaptés aux enjeux du quotidien. Parmi les autres types de rayonnages, l’on retrouve les rayonnages à palettes, verticaux, à tablettes ou les plateformes de stockage. Votre préférence dépend directement de vos besoins du...

Voir les fournisseurs Equipement, stockage

Prévention sécurité chantier

1 Fournisseur(s)

Les chantiers sont des environnements particulièrement accidentogènes. Ainsi, il est indispensable de mener une politique de prévention active dans votre entreprise. Les risques à anticiper sont nombreux : chute d’objets, glissades, manutention d’objets dangereux, conduite d’engins, risque chimique, risque électrique, etc. Le maître d’œuvre doit piloter l’organisation du chanti...

Voir les fournisseurs Prévention sécurité chantier

La sécurité sur les chantiers est l’affaire de tous !

 

La sécurité des salariés est la première priorité des entreprises dans le secteur de la Menuiserie. Commençons par un rappel légal. L’employeur est tenu d’informer ses salariés des règles de sécurité obligatoires. Pour cela, il doit mettre un document unique d’évaluation des risques professionnels à la disposition de chacun. Il est également tenu d’afficher les consignes de sécurité de manière visible dans l’entreprise et sur les différents sites d’intervention. Enfin, il doit mener des opérations de contrôle régulier du respect des normes de sécurité.

Quels sont les principaux risques rencontrés sur un chantier ? La multiplication du nombre d’intervenants est un véritable facteur de risque. L’organisation des déplacements de personnes et de marchandises doit prendre en considération les risques suivants : chute d’objet, chute de personnes, postures contraignantes répétées, conduite d’engins, conditions climatiques, risques sensoriels, climatiques, électriques et biologiques.

Assurer la sécurité sur un chantier est de la responsabilité de tous. Les salariés, eux aussi, ont une grande part de responsabilité dans la création d’un environnement de travail sécurisé. En premier lieu, ils sont tenus de respecter les consignes de sécurité sur le chantier. Si l’employeur a réalisé son devoir d’information, le non-respect des normes de sécurité est qualifié de faute professionnelle, et peut conduire au licenciement. Aussi, chaque salarié engage sa responsabilité pénale s’il met en danger une tierce personne, ou lui-même.

Parmi les autres obligations du salarié figurent :

• La nécessité de signaler l’usure d’un équipement auprès de ses encadrants
• L’utilisation impérative des équipements de protection individuels (EPI) mis à leur disposition
Appliquer les mesures de mise en sécurité de chaque chantier, notamment à l’égard de la possible irruption de personnes étrangères en son sein

Au quotidien, le maître d’œuvre occupe une place particulière sur le chantier. Il est en charge du pilotage de son organisation, en sa qualité de représentant du maître d’ouvrage. Il doit s’assurer de la bonne application des règles de sécurité. Il est comptable auprès du chef d’entreprise, qui possède une véritable obligation de résultat en la matière. Ce dernier doit impérativement souscrire une assurance sécurité civile au nom de l’entreprise. Certains optent même pour une responsabilité décennale en fonction des charges gérées.

L’entreprise doit créer un plan de prévention spécifique, dès lors que plusieurs salariés interviennent simultanément sur un même chantier. On parle de « Plan Général de Coordination ». Les obligations prévues par le PGC sont principalement des obligations de résultat. Il permet de formaliser toutes les règles devant être respectées, et les responsabilités incombant à chaque corps de métier.

Une fois les responsabilités réparties, il est indispensable d’assurer une formation complète des salariés. En quoi cela consiste-t-il ? Les règles de sécurité doivent faire l’objet d’une présentation auprès des salariés. Le plus souvent, les accidents sont la conséquence d’une méconnaissance de certaines règles par les salariés. Les managers occupent un rôle de premier plan pour les alerter, et rappeler régulièrement les règles à appliquer. La sécurité d’un chantier est donc bel et bien l’affaire de tous, au quotidien !