Entre la concurrence des pays de l’Union européenne qui tire les prix vers le bas et des clients de plus en plus conscients du coût des travaux, il est important de pouvoir justifier le montant de ses devis. De nombreux facteurs entrent en compte. Parmi eux, la qualité des prestations est l’argument numéro un qu’il faut savoir détailler pour la mettre en avant. Un travail a forcément un coût. Or, après les matériaux et les outils adaptés, le savoir-faire et l’implication des artisans ont une valeur indéniable. C’est ce qui fait la différence au niveau de la facture, mais aussi de la satisfaction du client.

 

Le coût du travail en France ?

 

Depuis 2013, le coût du travail a nettement ralenti dans l’hexagone. Malgré une hausse modérée des salaires, son augmentation était de 1,1% en 2017 selon l’Insee. Un chiffre raisonnable qui n’en reste pas moins l’un des plus élevés de la zone euro. Une stabilisation depuis plusieurs années fortement impactée par les avantages fiscaux équivalents à une baisse des cotisations sociales des entreprises bénéficiant du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Avec la suppression de cette mesure au 1er janvier 2019, il devient plus que jamais capital d’évaluer judicieusement le coût de son travail.

 

Estimer le coût d’une intervention ?

 

Dans le secteur de la fenêtre française comme dans tout le bâtiment, l’estimation du coût de chaque intervention débute avec les matières premières. À cela s’ajoutent les salaires, ainsi que le temps de travail en fonction du type de produit à installer et de l’application de techniques particulières.

cout-du-travail-materiaux

Mais cela ne doit pas se limiter à vos dépenses. Bien d’autres leviers peuvent être actionnés pour justifier du montant plus ou moins élevé de vos interventions.

 

  • La notion de prestige

 

Même si le bouche-à-oreille reste un moyen efficace, Internet est idéal pour toucher un large public. Par le biais de votre site ou de votre page Facebook, les témoignages de vos clients peuvent avoir un impact déterminant dans la prise de décision des prospects. Dans un objectif similaire, de nombreux sites de mise en relation permettent aux professionnels d’être notés sur la qualité de leur travail. Une publicité facile à mettre en œuvre qui vous permet de gagner en réputation.

 

  • L’impact régional

 

Le coût de travail varie d’une région à une autre. Le prix moyen d’une prestation n’est pas la même en région parisienne et dans la Creuse. Pour avoir un aperçu des différences, vous pouvez vous renseigner auprès de la FFB ou de la Capeb locale.

 

  • Assurances et garanties

 

Cela peut paraître évident, mais les garanties liées à la bonne exécution des travaux sont un élément essentiel pour rassurer les clients. Un professionnel qui dispose de toutes les assurances nécessaires envoie une image positive et de confiance.

 

  • Les qualifications

 

L’ensemble des preuves de votre savoir-faire se répercute dans le calcul de vos prix. Qu’il s’agisse de formations, de certifications, de labels, d’avis techniques ou autres, ils attestent de la qualité de votre expertise.

 

cout-du-travail-labels

La TVA selon les interventions

 

Divers taux de TVA entrent en compte dans le coût global de vos prestations :

  • Un taux de TVA général de 20 % établi pour chaque métier.
  • Un taux de TVA de 10 % lorsqu’il concerne un chantier de rénovation dans le cadre d’une construction d’au moins 2 ans d’existence.
  • Un taux de TVA de 5,5 % pour des travaux d’amélioration énergétique.

 

Des consommateurs de plus en plus informés sur les prix

 

Le partage d’informations sur Internet a atteint des records ces dernières années et le secteur des fenêtres et des menuiseries n’y fait pas exception. Les sites web dédiés aux travaux font légion à travers une simple requête Google et publient des taux horaires variés.

Généralement, le tarif d’un menuisier est affiché entre 40 à 60 euros par heure hors taxes. Ceci inclut un nombre moyen de fenêtres à poser, le prix moyen des différents matériaux (bois, pvc et alu), la taille et le type de châssis, la mise en œuvre et d’éventuels frais de déplacement, pour une journée moyenne évaluée à 350 € HT.

Pourtant, établir un montant général pour des travaux de menuiserie est difficilement réalisable. La compétitivité d’un artisan français ou d’une entreprise ne se joue pas uniquement au niveau du prix. Des paramètres comme la réputation, les produits utilisés et les certifications démontrant de la qualité du travail ne sont pas à négliger. Autant de facteurs qui permettent d’estimer de manière juste et objective le coût de votre travail.

Share This