Depuis quelques années, le bardage bois est de plus en plus utilisé dans un secteur de la construction orienté vers une démarche écologique. Avec une dernière mise à jour datant d’août 2015, le DTU bardage bois offre un ajustement des bonnes pratiques de pose pour les revêtements en bois. Il fait référence au document technique unifié numéro 41.2 disponible dans les boutiques en ligne du CTSB ou de l’AFNOR. Il constitue un moyen idéal de réaliser des travaux de qualité en adéquation avec la norme en vigueur pour pleinement satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante.

 

 

Domaine d’application du NF DTU 41.2

 

En détaillant l’ensemble des règles de mise en œuvre, le DTU bardage bois encadre tous les ouvrages réalisés avec un revêtement en bois ou en dérivé de ce matériau. Il se réfère aux revêtements extérieurs, abrités ou non, de parois verticales et d’ouvrages horizontaux en sous-face, aux lames conçues pour éjecter l’eau vers l’avant, ainsi qu’aux structures permettant de fixer les bardages.

Le DTU bardage bois concerne toutes les zones climatiques ou naturelles de France, à condition que la structure servant de support soit réalisée en béton ou en maçonnerie. Il en est de même pour les bâtiments situés en zone métropolitaine si leur structure porteuse est à base de bois.

 

Il se rapporte à différents types de construction :

  • Les diverses façades jusqu’à 28 m de hauteur, peu importe la zone de vent où elles sont mise en œuvre.
  • Les bardages positionnés sur un mur possédant une ossature en bois pour des bâtiments de plus de 28 m de haut si aucune baie n’agrémente la paroi. Dans le cas contraire, le DTU bardage bois apporte des solutions techniques pour ajouter des menuiseries dans les murs mesurant jusqu’à 6 m, 10 m et 28 m.
  • Les bardages à claire voie avec leur pose de lames spécifique.

 

Qu’il s’agisse de construction neuve ou de travaux sur bâtiment existant, il est impératif de prendre en compte la charge que représente le revêtement extérieur en bois sur l’ensemble de la structure. De la même manière, il faut veiller en amont de l’installation à ce que le matériau du bardage bois ne soit pas dégradé par d’éventuelles intempéries. La révision du DTU 41.2 en 2015 a permis d’ajouter des informations supplémentaires concernant la réalisation d’un bardage bois sur des structures spécifiques.

dtu-bardage-bois-ouvrage

 

DTU bardage bois : comment bien construire son ouvrage

 

Guide idéal pour s’assurer d’une pose optimale, le document technique unifié 41.2 répond à 4 objectifs essentiels :

  • Protecteur : le bardage bois joue un rôle de bouclier contre les aléas de la météo.
  • Thermique : le revêtement en bois améliore l’isolation et diminue les déperditions de chaleur.
  • Résistance mécanique : le bardage bois offre une grande robustesse pour faire face aux chocs et autres agressions extérieures.
  • Esthétique : le revêtement en bois contribue à l’habillage et la décoration de la façade.

 

Sur le plan technique, 5 étapes déterminent les travaux à effectuer :

  • Le pare-pluie :

Obligatoire pour les façades non étanches, le pare-pluie renforce la durabilité de l’ossature bois et contribue à une meilleure isolation et étanchéité.

  • Les tasseaux de support :

La fixation des tasseaux est réglementée en fonction de l’ossature réalisée soit par vis à bois, agrafes à branches divergentes, pointes annelées ou torsadées.

  • La lame d’air :

Vide obligatoire, la lame d’air affiche une épaisseur supérieure à 20 mm entre les différents éléments du bardage, avec une entrée et une sortie pour une ventilation optimale.

  • L’ossature secondaire :

Réseau de tasseaux ou chevrons de classe 2 au minimum, l’ossature secondaire répond à des conditions de mise en œuvre détaillées dans le DTU bardage bois.

  • La fixation des lames :

Elle varie en fonction du modèle de lame et de sa position dans le bardage.

 

La grande précision du DTU bardage bois permet aux professionnels du bâtiment de disposer d’un guide pour la conception et la mise en œuvre de revêtements extérieurs en bois. L’ajout de nouvelles clauses techniques consacrées au bardage à claire voie et aux structures spécifiques complète le document avec les plus récentes méthodes de pose. Dorénavant, il permet de répondre à l’ensemble des attentes de la clientèle en la matière. Dans le cas de bardage métallique il existe d’autres DTU pour vous éclairer.