Avec son système d’ouverture unique, la fenêtre à soufflet est le fruit d’une utilisation particulière. Souvent de dimension réduite, elle permet d’optimiser les lieux qui manquent de place. L’ouverture peu imposante de son vantail contribue à s’adapter à l’environnement. Dans les petits espaces, elle favorise l’aération et l’entrée de lumière de manière simple et pratique. En fonction des besoins de votre clientèle, la fenêtre à soufflet peut s’avérer être d’une grande utilité pour les pièces appropriées.

 

Fenêtre à soufflet : Principe de fonctionnement

 

fenetre-a-soufflet-caracteristiques

 

En apparence, la fenêtre à soufflet est semblable aux fenêtres classiques à châssis fixe, si ce n’est que son ouverture s’effectue manuellement par le haut. Avec un angle de 15 cm maximum, elle ne permet pas de s’ouvrir en grand. Le battant bascule selon un axe horizontal vers l’intérieur de la maison. Il est rare, mais pas impossible de voir son ouverture commandée électriquement. Son rôle consiste principalement à apporter de la lumière naturelle et permettre une aération, sans afficher l’envergure d’une fenêtre battante à la française. De plus, elle offre une excellente sécurité du fait de son ouverture limitée.

Même si la fenêtre à soufflet est souvent installée dans les sous-sols, garages et toilettes, on peut la retrouver dans tous types de pièces comme la cuisine. Dotée d’un châssis qui ne prend pas beaucoup de place, elle est simple à mettre en œuvre et existe en de nombreux modèles. Elle présente une forme rectangulaire standard et peut être réalisée sur mesure pour répondre aux besoins des clients aussi bien dans le neuf qu’en rénovation. Disponible en simple, double ou triple vitrage, la fenêtre à soufflet se décline en bois, PVC ou encore en fenêtre aluminium. Arborant en majorité un coloris blanc, elle propose néanmoins tout un panel de finitions et de teintes diverses. Niveau isolation, elle n’a rien à envier de ses cousines avec d’excellentes performances thermiques et phoniques.

 

 

Les avantages et inconvénients de la fenêtre à soufflet

 

fenetre-a-soufflet-cuisine

 

Idéale pour gagner de la place, la fenêtre à soufflet possède des atouts non négligeables :

  • Offre un complément de ventilation.
  • Favorise un apport de lumière.
  • Propose un encombrement bien moins important qu’une fenêtre standard.
  • Une isolation thermique et phonique de bonne qualité.
  • Différentes formes sont envisageables : rectangulaire, triangulaire, œil de bœuf…
  • Permet d’aérer le logement même en cas de vent fort.
  • Améliore la sécurité au travers d’une ouverture empêchant toute intrusion et chute d’enfants en bas âge.
  • Dans le cadre de pièces avec une importante hauteur sous plafond, elle s’avère parfaitement adaptée afin de combiner luminosité, aération et sécurité.

La fenêtre à soufflet affiche également son lot d’inconvénients :

  • À la différence d’une fenêtre oscillo-battante, la fenêtre à soufflet ne dispose que d‘un seul type d’ouverture et ne peut être ouverte en grand.
  • Le châssis d’une fenêtre à soufflet n’est pas adapté à de grandes dimensions sous peine de voir le bon fonctionnement de son ouverture compromise.
  • Fréquemment installée en hauteur, son installation peut s’avérer plus difficile en fonction de celle-ci.

 

Prix d’une fenêtre à soufflet

 

Même si elle nécessite moins de travail qu’une menuiserie standard, la mise en œuvre d’une fenêtre à soufflet n’est pas moins onéreuse. Son prix varie également selon le matériau utilisé, les dimensions, d’éventuels accessoires et le type de vitrage utilisé. Les premiers prix en PVC hors pose sont accessibles à partir de 115 €. Il faut compter environ 500 € pour les modèles en aluminium de 40/40 cm et 580 € pour des dimensions de 60/60 cm.

De par son faible encombrement, la fenêtre à soufflet peut être installée partout au sein de la maison. Ce qui ne l’empêche pas de contribuer à l’aération, la luminosité et la circulation de l’air. Pour sélectionner le produit, il est important de prendre en compte la forme, le vitrage, le coefficient de transmission thermique Uw, le facteur solaire, le classement AEV pour l’étanchéité à l’air, ainsi que les différents labels qualité.

 

Share This