Dans une optique de confort et d’économie, les technologies se multiplient dans le secteur de la construction. Tout est mis en œuvre pour optimiser l’espace de la maison et réduire la consommation énergétique. Le domaine des menuiseries extérieures n’y fait pas exception avec l’avènement de la fenêtre chauffante. Véritable révolution pour les professionnels du bâtiment, elle n’est plus uniquement destinée à apporter de la luminosité, une meilleure isolation thermique et acoustique. Au travers de mécanismes adaptés, les fenêtres permettent de faire circuler la chaleur pour la diffuser au quotidien et réaliser des économies d’énergie. Une innovation qui se démocratise petit à petit et qui risque bien de devenir un véritable atout pour attirer la clientèle dans les prochaines années.

 

Le concept de la fenêtre chauffante

 

fenetre-chauffante-concept

 

Cette solution nouvelle génération est le fruit d’un système intégré à la vitre afin de réguler l’apport calorifique. Tout en ne prenant aucune place et en étant totalement invisible, le vitrage chauffant s’adapte à tous les styles de menuiseries, de la fenêtre classique aux vérandas, en passant par les façades et les modèles coulissants. Son fonctionnement se décline aussi bien avec du verre trempé que feuilleté en fonction des besoins.

Le principe débute avec un double vitrage. Tandis que le verre extérieur est choisi pour ses propriétés isolantes, le verre intérieur se voit recouvert par une fine couche conductrice d’oxyde métallique qui n’est pas visible à l’œil nu. Des électrodes reliées à l’alimentation électrique envoient un courant basse tension avoisinant les 250w/m² dans le système afin de créer de la chaleur. Diffusée par rayonnement, cette dernière permet d’augmenter la température de la pièce de manière homogène.

 

 

Les nombreux atouts du système

 

fenetre-chauffante-restaurant

 

Avec son fonctionnement intelligent, la fenêtre chauffante apporte de nombreux bénéfices en termes de confort. Équipé d’un capteur pour réguler la chaleur transmise, le vitrage chauffant s’adapte automatiquement à la température extérieure. Avec une limite ne pouvant dépasser les 45°C pour des raisons de sécurité, il ne tient qu’à vous d’en déterminer les paramètres en fonction de vos préférences. Son système de diffusion rayonnant du sol au plafond est capable de remplacer des radiateurs et d’autres dispositifs à condensation et convection.

En matière de sécurité, il affiche des propriétés de robustesse plus élevées qu’un vitrage classique. L’ensemble offre une meilleure protection face au vandalisme et aux tentatives d’effraction.

En plus de sa redoutable efficacité, la fenêtre chauffante s’avère très modulable en fonction de la configuration des lieux. Malgré une pose relativement facile, le recours à un spécialiste formé à l’installation de ce type de menuiseries, tel que Finstral par exemple, est nécessaire. Dans le cas d’un remplacement, de l’entretien ou de la régulation des paramètres, tout professionnel du secteur, comme France Fenêtre, est à même de les réaliser. À l’heure d’aujourd’hui, les fenêtres chauffantes restent encore onéreuses et sont principalement utilisées par les grands complexes hôteliers, ainsi que les lieux à environnement humide comme les piscines, les salles de sports et les spas. Nul doute qu’elles vont se montrer de plus en plus fréquentes au sein des immeubles d’habitation, puis chez les particuliers.

 

 

Parmi les avantages de la fenêtre chauffante, on retrouve :

  • Une baisse de 2° à 3°C de la consigne de chauffe.
  • Une économie d’énergie pouvant atteindre 20 % et même 30 % avec l’utilisation conjointe d’un programmateur.
  • En fonction de sa surface totale, un vitrage chauffant peut diffuser une température idéale dans une pièce de 4 fois sa taille.
  • On attend dans les années à venir une baisse des tarifs en France.

La fenêtre chauffante représente une innovation de premier ordre au sein de la sphère du bâtiment et de la construction. Elle constitue une nouvelle option pour améliorer le confort des utilisateurs et permet de gagner de la place au sein du logement en remplaçant les dispositifs classiques de chauffage. Les fabricants recommandent de moduler la surface vitrée totale pour obtenir une dimension d’au moins un tiers de la façade du bâtiment.

 

Share This