Le confinement devrait progressivement prendre fin à compter du 11 mai 2020 si les chiffres de la pandémie restent à la baisse. En attendant d’en savoir plus sur les modalités, les économistes s’interrogent sur la reprise et bonne nouvelle, selon certains d’entre eux, elle devrait être « solide » ! Mais concrètement, pour vous professionnels du BTP, comment sortir gagnant du ralentissement ou de l’immobilisme causé par la crise sanitaire du COVID-19 ?

 

Avec vos salariés : renforcez encore la sécurité pour les protéger et les rassurer

 

Faites appliquer les mesures de sécurité recommandées sur vos chantiers ou dans votre entreprise

 

Parmi ces mesures, on retrouve entre autres :

  • La distanciation sociale dans les vestiaires, les réfectoires et les bungalows des bases vie sur les chantiers
  • L’individualisation de l’outillage et des engins (zéro échange entre ouvrier ou à défaut, obligation de faire un nettoyage méticuleux avec des produits désinfectants, à l’arrivée et au départ quotidien de chaque employé)
  • Mise à disposition de tout le nécessaire pour pouvoir se laver les mains régulièrement
  • Mise à disposition de produits ou lingettes désinfectantes dans les toilettes
  • Nettoyage des installations communes toutes les deux heures

 

fin-confinement-et-reprise-des-chantiers-construction

 

Bon à savoir : Pour vous aider à diffuser et mettre en œuvre les messages de prévention spécifiques, l’OPPBTP met à votre disposition une boîte à outils spécial COVID-19. Vous y trouverez des affiches, fiches-conseils, protocoles et outils d’assistances techniques. Le tout est téléchargeable en ligne et les affiches sont personnalisables avec votre logo.

 

Envisagez une nouvelle organisation sur vos chantiers ou dans vos locaux

 

  • Privilégiez l’arrivée décalée des équipes
  • Installez une salle de réunion, de pause et/ou de repos en extérieur
  • Incitez à la pratique de la gamelle et du thermos individuels
  • Laissez les portes ouvertes en permanence (pour éviter tout contact avec les poignées)
  • Débranchez les équipements collectifs non indispensables comme les machines à café et les micro-ondes
  • Préparez un kit d’hygiène pour chacun de vos employés comprenant par exemple : masque, gant, lingettes nettoyantes, gel hydroalcoolique, savon liquide, essuie-tout…

Côté équipement, profitez de l’aide Bâtir+ : une subvention qui vous aide d’ordinaire à acquérir du matériel permettant de diminuer les risques et d’améliorer les conditions de travail sur les chantiers. Trois matériels peuvent être financés par cette aide, dont des bungalows de chantier mobile autonome pour améliorer l’hygiène. La subvention couvre 50 % de l’achat d’un bungalow, dans la limite d’une subvention totale de 25 000 € par entreprise.

 

Avec les particuliers : communiquez sur l’organisation de leur chantier et vos mesures de sécurité

 

fin-confinement-et-reprise-des-chantiers-arret

 

Bien entendu, la reprise des chantiers chez les particuliers va nécessiter une organisation et une communication différentes de celles que vous aviez avant la crise sanitaire. Que ce soit pour vos salariés comme pour vos clients, pensez à valoriser et faire perdurer les mesures et gestes de sécurité : distance, masque, lunettes, gel hydroalcoolique, gants, abandon du papier au profit du numérique… Et ce, de manière très explicite ! Tout ce que vous mettez et allez mettre en œuvre pour protéger vos équipes et vos futurs clients représentera plus que jamais, dans les prochains mois, un critère de choix pour les particuliers.

 

Commencez à y réfléchir

 

Délais, charge de travail : comment rattraper les retards pris sur les chantiers pendant le confinement ?
Les apprentis peuvent être une solution. Ils peuvent vous permettre d’absorber le retard, mais aussi vous aider à faire face aux nombreux chantiers qui ont été reportés à plus tard, c’est-à-dire à l’après-confinement.

 

Share This