L’engouement des français pour la rénovation et l’aménagement de leur habitat n’est plus à démontrer. Plus de 70% des français ont réalisé des travaux de rénovation ces dernières années et plus de 50% ont déclarés avoir l’intention de réaliser des travaux dans les prochaines années.

Ainsi, la rénovation est le deuxième projet le plus populaire chez les Français derrière les voyages ! Avec la crise sanitaire, le budget des particuliers pour les voyages et les loisirs a été alloué à l’amélioration de leur logement.

A l’heure où crise sanitaire et télétravail demeurent, se sentir bien dans son logement est essentiel.

Mais alors quelles sont les raisons de rénovation et les différentes typologies des particuliers ?

Des raisons de rénovation multiples et variées

Malgré une crise sanitaire qui a impacté les marchés du bâtiment, selon l’étude Réhabilitation de TBC Innovations l’activité entretien-rénovation a moins souffert de la crise que le marché du neuf.

Des raisons de rénovation multiples et variées

La multiplicité des raisons de rénovation est un atout fort de ce marché. Toujours selon l’étude Réhabilitation de TBC Innovations, voici les différentes raisons de rénover :

Travaux d’entretien courant 

  • En vue de maintenir et de prévenir la défaillance d’un élément
  • Afin d’éviter la vétusté du logement

Travaux plaisir d’esthétique et de décoration

  • Pour remettre son logement à son goût ou au goût du jour.
  • Pour adhérer aux tendances : verrières, vérandas…
  • Influence des émissions télévisées, des publicités, des réseaux sociaux…

Travaux d’adaptation

  • Adaptation due au vieillissement, à un accident de vie, aux personnes à mobilité réduite : aménagement chambre, salle de bains…
  • Extension de son bien pour un gain de place
  • Partage du logement avec le développement du télétravail par exemple

Travaux de confort, d’isolation et de sécurité

  • Mise aux normes, renforcement de la sécurité du logement
  • Amélioration du confort d’usage du logement (motorisation, domotique…) confort de vie, confort acoustique
  • Confort thermique
  • Meilleure qualité de l’air
  • Travaux d’efficacité énergétique pour réduire les factures

Travaux « projet de vie » lors de l’achat et de vente d’un bien

  • Travaux liés à l’achat d’une maison, d’un appartement
  • Travaux lors de la vente d’un bien pour augmenter sa valeur

Travaux poussés par l’État, par un professionnel, par une réglementation 

  • Aides de l’État
  • Conseils d’un proche et ou d’un professionnel
  • Moyens financiers disponibles
  • Dommages matériels
  • Conformité règlementaire

Qui sont les particuliers demandeurs de travaux de rénovation ?

Qui sont les particuliers demandeurs de travaux de rénovation ?

 

Diverses raisons de rénovation pour divers profils de particuliers ! En effet, TBC a mis en lumière 5 typologies de particuliers demandeurs de travaux de rénovation :

  • Le mainteneur-aménageur, de plus de 65 ans, vit chez lui, sur la base de ce qui a été préalablement installé. Aujourd’hui, il veille au bon fonctionnement de ses installations. Il ne bricole pas du tout et fait des achats de remplacement ou d’entretien. Il se fie aux conseils de proches. Si de petits ou gros projets sont mis en place, ils le seront par nécessité et initiés souvent par un proche (enfants, petits-enfants) et fait par des professionnels ou par un « bricoleur expert » venant du cercle familial.

 

  • Le bricoleur expérimenté, d’une cinquantaine d’année, il réalise des travaux lourds, les projets ne lui font pas peur et il bricole par plaisir, il est toujours à la quête de nouveaux projets.

 

  • Le bricoleur du dimanche est connecté et économe. Il réalise des petits travaux de temps en temps par obligation et pour économiser de l’argent. Propriétaire et de classe moyenne, le bricoleur du dimanche a peur des gros travaux parce qu’il ne sait pas vraiment bricoler. Les travaux sont rarement effectués par plaisir même s’il ressent une grande satisfaction personnelle après les avoir réalisés. Il est consommateur de tutoriels. Avec le confinement, il se lance de plus en plus dans le bricolage pour occuper son temps libre.

 

  • Le décorateur-artiste est très connecté, adore la décoration et la mode. Il aime réaliser des objets et des tableaux, bricoler, créer des petits meubles originaux. C’est un réel touche à tout. Il assimile la décoration et les travaux DIY au plaisir, à un hobbit à l’inverse des travaux de rénovation. Bien souvent c’est UNE décoratrice artiste.

 

  • L’effet « aides » qui touche tout type de propriétaires notamment aux revenus confortables habitant en maisons et souvent en couple dans le but de diminuer la facture énergétique en réalisant des travaux plus lourds

Confinement, engouement du bricolage, plan de relance… : la rénovation entre envie et enjeux

La crise sanitaire a eu un impact positif sur la rénovation et l’amélioration des logements. Les particuliers ayant eu du temps à consacrer à la rénovation de leur logement nous avons pu observer un boom du marché du bricolage (+13% en 2020 selon la Fédération des Magasins de Bricolage), une montée du DIY (Do-It-Yourself) dans le but d’une réappropriation de son logement.

De plus, les français recherchent de l’espace notamment avec le confinement et le développement du télétravail avec un développement de la demande pour l’ouverture des espaces.

 

Confinement, engouement du bricolage, plan de relance… : la rénovation entre envie et enjeux

L’esthétique et le confort sont les priorités principales des propriétaires, ainsi que les travaux de décoration et d’aménagement qui sont associés à des travaux « plaisirs » contrairement aux travaux de réparation ou de rénovation énergétique.

Les rénovations s’inscrivent également dans la modernisation et la connexion des maisons. De fait, le marché de la domotique prend de plus en plus d’ampleur, la branche numérique est vue par les professionnels comme un des futurs piliers de l’habitat au même titre que l’eau, l’électricité ou le gaz.

L’enjeu de la revitalisation urbaine et de la rénovation des bâtiments est aussi au cœur de l’action publique. Le Plan de Relance du gouvernement dénommé « France Relance » vient appuyer les dispositifs existants pour promouvoir la rénovation des bâtiments. Ce plan consacre ainsi 30 milliards d’euros à cette transition dont près de 7,5 milliards d’euros seront mobilisés pour la rénovation énergétique des bâtiments et la relance de la construction durable. 500 millions d’euros sont prévus pour la rénovation énergétique du parc social et 200 millions d’euros pour le parc des PME/TPE.

TBC Innovations est une société de Conseil et d’Etudes spécialisée dans l’Innovation pour le bâtiment.

Pour plus d’information : home – TBC innovations

Retrouvez également notre catalogue d’études : catalogue d’études 

Share This