Pour exécuter avec précision le travail du bois, un professionnel doit bénéficier d’une machine de menuiserie efficace en fonction de ses besoins. De nombreux outils permettent de l’épauler au quotidien comme les scies circulaires, les dégauchisseuses raboteuses et autres combinés. Un moyen efficace de réaliser des actions variées comme le profilage, le corroyage, le chantournement du bois ou encore le fraisage, perçage et vissage des portes et fenêtres. Pour perfectionner la qualité de ses différents ouvrages, il est essentiel de connaître en détail le fonctionnement des principales machines de menuiserie.

 

Machine de menuiserie : La scie sur table

Majoritairement équipée d’une scie circulaire fixe, la scie sur table permet de couper des pièces de bois en modulant la puissance, l’angle et la hauteur de la lame. Manuellement ou par le biais de poussoirs, les planches et panneaux sont poussés le long de la lame pour une découpe précise. La catégorie des scies sur table regroupe les scies circulaires, mais aussi réversibles, radiales et à onglet. Parmi les scies mécaniques fixes à usage professionnel, on retrouve également la scie à format et la scie à panneaux.

Pour bien choisir son modèle de scie sur table, il faut prendre en compte :

  • La capacité et la puissance de la machine.
  • La durée de vie moyenne.
  • La profondeur de coupe.
  • La facilité du processus de changement des lames.
  • Les fonctionnalités pour le guidage et l’orientation de la semelle.
  • La qualité des accessoires et des lames.

 

La toupie à bois

 

Composée d’un arbre muni de fers, la toupie à bois tourne très rapidement afin de tailler le bois selon les besoins de l’artisan. Cette machine de menuiserie façonne le bois avec polyvalence afin d’offrir une grande précision au niveau des finitions, caractéristiques de l’artisanat français.

Elle permet de réaliser :

  • Moulures
  • Courbures
  • Feuillures
  • Assemblages
  • Encadrement
  • Baguettes
  • Plaintes
  • Rainure languette
  • Moulures doucine…

En fonction de la puissance du moteur et de la vitesse de rotation de l’arbre, le prix de la toupie à bois fluctue de 250 à 4000 €. Les modèles les moins chers se fixent sur un établi, tandis que les plus perfectionnés disposent d’un piétement réglable en hauteur.

La dégauchisseuse-raboteuse

machine-de-menuiserie-raboteuse

Machine de menuiserie indispensable, la dégauchisseuse-raboteuse est équipée d’un arbre muni de fers affûtés qui grâce à un moteur permet de tailler le bois en modifiant la hauteur et la largeur de la passe. Alors que le rôle de la raboteuse est de réaliser des découpes aux dimensions exactes souhaitées, la dégauchisseuse fabrique les quatre faces d’une pièce de bois de manière à les rendre parfaitement parallèles. Elle trouve son utilité aussi bien dans le secteur du mobilier que de la construction pour la réalisation d’assemblages de qualité.

En neuf ou en occasion, le prix d’une dégauchisseuse-raboteuse varie selon son fonctionnement sur établi, sur pieds ou sur bâti. Une machine mobile se trouve à partir de 200 € alors qu’une machine fixe d’atelier peut monter jusqu’à 4000 € en fonction de ses capacités.

 

Les combinés à bois

machine-de-menuiserie-combine

Ce type de machine de menuiserie offre un réel gain d’espace aux professionnels. Comme son nom l’indique, le combiné à bois regroupe plusieurs machines en une seule. Une courroie permet de passer d’une fonction à l’autre, le tout propulsé par un même moteur. Il peut proposer de 2 à 6 opérations selon le modèle. Parmi les fonctions proposées, on peut compter le dégauchissage, le rabotage, le sciage à format et délignage, le toupillage, le chariot de tenonnage, la mortaiseuse et la scie circulaire avec inciseur.

Les plus fréquents sont :

  • Le combiné avec fonctions scie sur table et toupie.
  • Le combiné avec fonctions dégauchissage, rabotage et mortaiseuse.
  • Le combiné avec les fonctions dégauchissage, rabotage, scie sur table, toupie et tenonneuse, à l’image du combiné à bois Holzmann K5-260L et son gabarit compact.

 

La manipulation du bois par le biais d’une machine de menuiserie électrique complexe nécessite un niveau de sécurité important. En plus de devoir affûter leurs outils, les professionnels doivent disposer de matériel adapté à leurs besoins réguliers. Le choix de la machine est donc essentiel. Un combiné s’avère très pratique et moins encombrant. Néanmoins, il implique de refaire les réglages dès qu’une fonction est utilisée. D’un autre côté, avoir une machine indépendante permet de gagner du temps et d’être précis plus rapidement.