Chaque année, les études de marché du bureau d’étude TBC Innovations sont appréciées par de nombreux professionnels. Réalisées par le pôle marketing, elles font office de documents de référence pour le marché de la fenêtre. En 2020, TBC Innovations a une fois de plus publié son analyse en constatant une baisse du volume de vente de 5 % en comparaison de l’année précédente. Si l’activité a été impactée par le premier confinement à la suite de la crise sanitaire, l’activité s’est bien rattrapée lors des trimestres suivants.

 

Un secteur du neuf en berne pour les fenêtres

 

Devant une diminution des mises en chantier dans le domaine de la construction, l’activité du neuf s’est vue fortement perturbée. Avec les confinements, les conditions de travail et les approvisionnements difficiles, les chiffres du neuf pour la pose des fenêtres ont reculé de 9 % sur l’année 2020. Devant un tel ralentissement du nombre de nouveaux logements et de bureaux en construction, le marché de la fenêtre dans le neuf connaît une véritable baisse.

La situation pour l’avenir reste préoccupante. Selon TBC Innovations, cette situation pourrait se prolonger sur les années 2021-2022 avant d’observer une réelle reprise dans le neuf. Les chiffres parlent d’eux même avec 357 000 mises en chantier de sur toute la France en 2020, soit 8 % de moins qu’en 2019. Un delta de plus de 30 000 chantiers et bien plus de fenêtres qui n’ont pas été installées.

 

Une reprise du marché de la rénovation

 

marche-fenetre-2020-pvc

 

Dans le secteur de la rénovation, le premier trimestre 2020 témoigne lui aussi d’une véritable baisse d’activité. Tout comme le neuf, la rénovation souffre de la diminution des chantiers, de la fermeture des show-rooms et de l’interdiction des rendez-vous chez les clients. Cependant, même si le premier confinement 2020 a été rude, les 2 trimestres suivants ont connu un dynamisme remarquable. Avec une forte demande, les particuliers ont été nombreux à souhaiter améliorer leur habitat. Une conséquence probable d’un temps toujours plus important passé à la maison entre les confinements et le télétravail.

Malgré des débuts difficiles, les ventes de logements anciens dépassaient le million dès fin octobre 2020. Devant cette belle reprise du nombre de transactions immobilières, le marché de la rénovation de la fenêtre et des menuiseries extérieures s’est vu relancé. Les travaux de réaménagement se sont multipliés et ont profité de l’attractivité d’un taux de TVA réduit à 5,5 %. Ils ont entraîné dans leur sillage le remplacement de divers types de fenêtres et fait travailler les professionnels du secteur en ces temps difficiles. Ces chiffres ont représenté la principale évolution positive du marché de la fenêtre en France en 2020.

 

Une tendance continue pour l’aluminium et les couleurs

marche-fenetre-2020-menuiserie

Du fait de son prix attractif et ses qualités thermiques, les fenêtres PVC installées se maintiennent en tête des matériaux plébiscités par les Français en 2020. Il est suivi de près par l’aluminium, devant le bois et les solutions mixtes. En termes de valeur, la fenêtre aluminium s’impose même à la première place du podium.

Sur le plan esthétique, la tendance est encore à la couleur et s’intensifie aussi bien en aluminium qu’en PVC. La part des fenêtres de coloris blanc connait une baisse constante, mais reste toujours une majorité. L’écart se rétrécit cependant de plus en plus avec 42 % de fenêtres colorées en aluminium et PVC installées en 2020.

Au cours de cette année 2020 compliquée pour le marché de la fenêtre et marquée par la crise sanitaire, le nombre d’unités posées est descendu sous les 10 millions. Avec son enquête menée auprès de 400 professionnels début 2021, TBC Innovations a collecté leur avis pour l’année à venir. Malgré les difficultés qui restent à relever, l’optimiste semble perdurer dans la profession.

Share This