Dans un secteur en constante évolution, la menuiserie se renouvelle sans cesse et se complète par les nombreux atouts des nouvelles technologies. Toujours plus performantes, les portes et fenêtres s’adaptent aux tendances du marché. Les fabricants mettent au point de multiples techniques de conception pour répondre à tous les besoins. De plus en plus innovants et colorés, les nouveaux matériaux de la menuiserie permettent de combler toujours plus efficacement les attentes de votre clientèle.

 

Un secteur en pleine évolution

 

Autour des trois principaux matériaux bois, aluminium et PVC, les spécialistes du domaine sont de plus en plus nombreux à opter pour le mélange des matières. Un moyen idéal pour combiner les qualités de chaque matériau et obtenir une association des performances dans une seule porte ou fenêtre.

La création de matériaux composites entièrement recyclables a été une réelle avancée dans le contexte écologique actuel. Auparavant dédié à l’industrie aéronautique, ce matériau fait aujourd’hui les beaux jours de la menuiserie extérieure. Il réunit des facultés d’esthétisme, de durabilité et de résistance, en plus de performances d’isolation et de sécurité.

 

Les menuiseries mixtes

 

nouveaux-materiaux-mixte

 

Le principe de la menuiserie mixte réside dans son habile association de matériaux différents pour ne faire plus qu’un. Les avantages dépendent donc des matériaux qui constituent la fenêtre, comme une meilleure isolation, des qualités de design, de robustesse… La somme des qualités de deux matériaux contribue à atteindre des performances élevées en termes d’étanchéité, d’isolation thermique et acoustique. À chaque style architectural sa solution pour une grande capacité de personnalisation avec des finitions et des coloris variés.

 

Les menuiseries bois-alu ou bois-PVC

 

À la fois écologique et esthétique, le bois est utilisé pour mettre en valeur l’intérieur du logement. L’aluminium ou le PVC se destinent à la façade du bâtiment avec leur légèreté et leur résistance aux intempéries. Par-dessus le cadre de bois, ils contribuent à l’amélioration de l’étanchéité à l’air et à l’eau de l’ensemble.

 

Les menuiseries alu-PVC

 

Pouvant être entièrement personnalisées grâce à un grand choix de couleurs, les menuiseries qui associent PVC et aluminium apportent de grandes performances sur le plan énergétique. Ce type de menuiseries mixtes offre un excellent rapport qualité-prix.

 

Le composite Raufipro

 

nouveaux-materiaux-raufipro

 

Fruit du savoir-faire de la société Rehau en transformation des polymères, le Raufipro est un matériau composite renforcé en fibres courtes. Proche de la matière carbone, il se distingue par une grande légèreté, une résistance accrue et des performances d’isolation optimales sans la présence de renforts en acier. Sa grande finesse permet de gagner 15 % de luminosité en moyenne sur les fenêtres et améliore considérablement les économies d’énergie sur le chauffage.

 

Les matériaux biosourcés

 

Le bois classique n’est pas le seul matériau permettant de créer des produits biosourcés, il existe différentes innovations en la matière :

  • Le mur-rideau de l’entreprise Stabalux met de côté l’acier et l’aluminium pour une conception en bambou. Il est fabriqué à partir des couches externes les plus dures du bambou, une plante à la croissance rapide et aux excellentes propriétés mécaniques.
  • Le fabricant Finstral a mis au point le ForRes, un matériau à base de PVC recyclé et combiné avec des balles de riz. Disponible en 6 coloris, le résultat permet de créer des ouvrants et dormants aux performances élevées, avec un aspect poreux et agréable au toucher.
  • La société Technoform a réalisé un intercalaire de vitrage avec pour matière première un polymère issu des plantes, ainsi qu’un matériau polyamide biosourcé. Ce dernier permet de renforcer les capacités de rupture thermique des menuiseries aluminium.

 

La dimension écologique des portes et fenêtres est de plus en plus présente chez les professionnels de la menuiserie comme pour les utilisateurs. Les normes évoluent pour imposer un niveau de performance thermique et valider de nombreuses certifications comme la RGE (reconnu garant de l’environnement). C’est dans cette optique que les nouveaux matériaux se multiplient afin de satisfaire les exigences de la clientèle avec des performances techniques et écologiques toujours plus poussées.

Share This