Véritable nécessité dans le domaine industriel, la démarche environnementale touche tous les domaines d’activité. Après le recyclage, l’utilisation des matières plastiques recyclées (MPR) est un point essentiel que l’ADEME compte bien soutenir avec le dispositif ORPLAST pour préserver la planète. Dévoilée depuis septembre 2020, cette 3e édition de l’appel à projets opère dans la continuité du plan de relance initié par le gouvernement. Conformément à la loi anti-gaspillage, l’objectif d’ORPLAST 3 est de favoriser une économie circulaire du plastique recyclé pour atteindre 100 % d’ici 2025.

 

Objectif et fonctionnement

 

Rien qu’en France, le remplacement d’une tonne de plastique vierge par du plastique recyclé dans un nouveau cycle industriel permet de réduire de 1300 à 2200 kg CO2 équivalent. Un bénéfice incontournable pour l’environnement grâce à cette diminution des gaz à effet de serre.

Le premier appel à projets du dispositif ORPLAST a été lancé en 2016, suivi d’un second en 2018. Au cours des deux premières éditions, 185 projets ont été déposés. Sur 125 choisis, 104 ont été financés à travers une aide qui s’est élevée à plus de 26 millions d’euros. Avec cette 3e édition, l’ADEME souhaite continuer à aider au financement des processus d’intégration de matières plastiques recyclées au sein de la production industrielle française. Son objectif est d’augmenter la consommation des matières premières de recyclage plastique de plus de 250 000 tonnes par an. Pour y parvenir, il accompagne les entreprises avec une aide aux diagnostics et aux études de faisabilité qui prend en charge 70 % des coûts pour les petites structures et 60 % pour les moyennes. L’aide se poursuit au niveau de l’investissement à hauteur de 55 % pour les petites entreprises et 45 % pour les moyennes.

Le projet ORPLAST 3 porte son attention sur les projets concernant :

  • Le recours aux MPR pour compléter ou remplacer totalement le plastique vierge.
  • Une adaptation de la chaîne de production des entreprises pour intégrer l’utilisation des MPR.

 

Une réponse à la démarche d’économie circulaire du plan de relance du gouvernement

 

orplast-3-logo

 

Dans une optique de développement d’économie circulaire pour limiter les déchets et préserver la nature, le dispositif ORPLAST 3 répond aux attentes du plan de relance de la France. Le pays entend valoriser le recyclage des plastiques en modernisant les centres de tri, mais aussi en favorisant l’incorporation de ces derniers dans la création de nouveaux produits.

Pour poursuivre cette ligne de conduite, de nouveaux appels à projets ORPLAST verront le jour jusqu’en 2022. Ils viseront également les grandes entreprises et ne se limiteront pas aux plastiques, mais à d’autres matières recyclées.

L’appel à projets ORPLAST 3 est ouvert pour une durée de 2 ans avec un total de 6 échéances :

  • Le 1er décembre 2020 ;
  • Le 1er mars 2021 ;
  • Le 1er juillet 2021 ;
  • Le : 1er décembre 2021 ;
  • Le 1er avril 2022 ;
  • Le 15 septembre 2022.

Comment postuler ?

 

L’ADEME met à disposition des entreprises la plateforme Agir pour la transition afin d’effectuer leur demande de participation à ORPLAST 3. Outre les pièces à fournir comme la fiche projet, le descriptif technique et financier, diverses informations et un engagement sur l’honneur sont également demandées. L’ajout d’un devis est recommandé pour prendre les devants en cas d’obtention de l’aide.

L’aide aux diagnostics et aux études de faisabilité concerne les tests liés à l’intégration des matières plastiques recyclées dans la chaîne de production, ainsi que les études réalisées par un prestataire. L’aide à l’investissement prend en compte les moyens mis en œuvre visant à modifier les processus de production pour l’utilisation des MPR ou pour l’augmenter.

 

Fragilisé par la crise sanitaire, le secteur du recyclage doit être épaulé pour poursuivre son évolution et atteindre l’objectif de 100 % de plastique recyclé d’ici 2025. Des fonds supplémentaires ont donc été alloués avec le plan de relance et pour continuer les initiatives prometteuses de l’appel à projets ORPLAST 3.

Share This