Qu’il s’agisse de travaux dans l’ancien ou dans le neuf, le type de pose doit être choisi avec soin en fonction du support existant. Les modèles de profilés à commander vont en effet différer pour répondre aux particularités de la mise en œuvre envisagée.

Le mode de pose en applique constitue l’une des techniques les plus employées par les professionnels lorsqu’il s’agit de rénovations importantes ou de nouvelles constructions. Limitant le risque de ponts thermiques, elle se distingue par la qualité d’étanchéité qu’elle procure à la menuiserie, conformément aux recommandations du DTU 36.5.

 

Pose en applique : la vérification du support

 

pose-en-applique-verification

 

Avant de se lancer dans la mise en œuvre, il est essentiel d’exercer un contrôle rigoureux du support et d’ajuster au besoin.

  • Pour pouvoir effectuer les calfeutrements périphériques de manière optimale, le support doit être régularisé par le biais d’un enduit. Il est appliqué sur tout le pourtour de la baie dans l’épaisseur du mur, ainsi qu’au niveau du plan de pose sur une largeur de 10 cm, afin de rendre la surface bien plane.
  • Une vérification de la planéité du support doit être réalisée pour s’assurer que les défauts ne dépassent pas les 10 mm sur la hauteur comme la largeur de la baie.
  • Il est essentiel de contrôler l’aplomb du mur et des tableaux afin de s’assurer qu’aucun écart n’est supérieur à 10 mm sur toute la hauteur de la baie. La même opération doit être effectuée pour l’horizontalité de l’appui et du linteau.
  • Des mesures doivent être prises en différents points pour vérifier que la hauteur et la largeur de la baie correspondent aux dimensions de la fenêtre. Dans le cas contraire, la mise en œuvre d’une bande de redressement doit être envisagée.
  • Pour réaliser une pose en applique, il faut installer un appui de baie spécifique composé d’un rejingot de fenêtre. Ce dernier sert de soutien à la traverse basse du dormant.

 

Pose en applique : les étapes de la mise en œuvre

 

pose-en-applique-process

 

À la différence de la pose en feuillure ou de la pose de fenêtre en tunnel, la pose en applique permet de couvrir l’épaisseur de l’isolant en installant la fenêtre en façade contre le mur intérieur. Plusieurs points sont à respecter lors de sa réalisation :

  1. Assemblage des tapées d’isolation sur le côté extérieur du dormant à l’aide de vis et mastic.
  2. Pour faciliter la manipulation du dormant, il est recommandé de retirer les ouvrants sans enlever les cales de transport.
  3. Sans effectuer de percement, les pattes de fixation sont vissées sur les montants et sur la traverse haute du dormant. Un écart maximum de 80 cm entre deux équerres doit être respecté.
  4. L’étanchéité sur l’appui de la maçonnerie est réalisée au travers d’un joint en mousse sur le pourtour de la baie, y compris le rejingot. Un cordon de silicone de 8 à 10 mm de diamètre est appliqué en partie basse.
  5. Il est important de positionner des cales d’une épaisseur de 5 mm sur le bord intérieur du rejingot.
  6. Un contrôle de l’horizontalité du dormant est effectué en le plaçant sur les cales devant l’ouverture. Il ne reste plus qu’à marquer les emplacements des équerres sur le mur.
  7. Procéder aux percements et au chevillage du mur.
  8. Les cales de transport sont retirées et la fenêtre positionnée contre le mur intérieur pour pouvoir visser les équerres dans les chevilles.
  9. Faire une dernière vérification des niveaux, de l’aplomb et des diagonales avant de bloquer les vis des pattes de fixation.
  10. Assurer l’étanchéité de l’ouvrage en posant un joint en mousse suivi d’un joint en mastic d’au moins 5mm de large entre les tapées et la maçonnerie.
  11. Il ne reste plus qu’à passer aux finitions en replaçant les battants et en vérifiant le bon fonctionnement des fenêtres avant le nettoyage final. Un réglage peut être nécessaire, ainsi qu’un graissage de la quincaillerie.

 

Les avantages de la pose en applique

 

En fonction des différentes propriétés du produit sélectionné chez le fabricant, la pose en applique par l’intérieur offre d’indéniables avantages.

  • Une isolation efficace à l’air comme à l’eau.
  • Une optimisation de la surface du vitrage.
  • Une excellente finition esthétique.

La pose en applique a le mérite d’apporter toutes les réponses aux exigences de la clientèle en termes de confort. Conformément au DTU en vigueur, les travaux doivent respecter une série de points précis pour garantir une étanchéité et une qualité d’installation irréprochable. Il convient donc d’être vigilant aux détails afin de proposer le meilleur service possible et gagner la confiance de vos clients comme de vos collaborateurs.