Principalement réalisée dans le cadre de constructions neuves, l’ITE est une technique d’isolation qu’on retrouve en majorité dans les bâtiments tertiaires. Elle est plus rare, mais pas inexistante pour les logements, qu’ils soient individuels ou collectifs. Dans le cadre de travaux de rénovation, les fenêtres sont automatiquement positionnées du côté intérieur. À l’inverse, une isolation thermique extérieure implique une méthode bien plus compliquée concernant la mise en œuvre de ces dernières. Elle offre de grandes performances, mais engendre également son lot de contraintes. La pose d’une menuiserie sur la face externe de la façade n’est pas adaptée aux ouvrants classiques à la française. Alors pour satisfaire pleinement les clients souhaitant réaliser une ITE, il convient de bien connaître les points forts et les points faibles qui entrent en compte dans l’installation de leurs fenêtres.

 

Pose de fenêtre en isolation extérieure : quels sont ses atouts ?

 

pose-fenetre-isolation-exterieure-ite

 

Même si la pose de fenêtre en tunnel est plus courante pour un bâtiment, le principal attrait de l’ITE réside dans la hausse indéniable de la qualité de son isolation thermique. Elle s’avère également être un véritable atout pour l’aménagement intérieur en permettant de gagner de la place au sein des différentes pièces. La surface habitable s’en voit beaucoup moins réduite qu’en ajoutant l’épaisseur nécessaire à une isolation des murs par l’intérieur.
Dans le cadre d’une rénovation, les personnes ne sont pas obligées de quitter les locaux durant la durée des travaux, qu’il s’agisse d’une maison pour particuliers ou des bureaux d’une entreprise. L’installation des fenêtres par l’extérieur est pratiquée de manière coordonnée avec les travaux d’ITE pour assurer une parfaite continuité. La pose des menuiseries s’effectue donc en amont du travail des ouvriers chargés du parement.
Une isolation extérieure de qualité contribue à limiter les ponts thermiques structurels. Elle engendre des performances accrues qui se répercutent par une baisse des consommations de chauffage et donc une réduction de la facture globale. De leur côté, les fenêtres posées en extérieur s’adaptent à de fortes épaisseurs d’isolants et procurent un style contemporain très apprécié pour orner les façades. Pour vos fenêtres, il existe d’ailleurs différents types de verre pouvant vous aider à faire des économies d’énergie, comme le verre photovoltaïque par exemple.

 

ITE : des inconvénients qu’il faut prendre en compte

 

pose-fenetre-isolation-exterieure-renovation

 

Contrairement à la pose de fenêtre en applique, l’isolation thermique extérieure ne convient pas à tous les bâtiments, surtout dans le cadre d’une rénovation. En France, elle n’est pas applicable dans toutes les situations en fonction de la configuration des lieux.

Au cours de la réalisation d’une pose par l’extérieur, les ouvrants à la française ne sont pas toujours adaptés. Ils constituent un véritable problème pour éviter les ponts thermiques et l’angle des ouvertures s’en trouve irrémédiablement limité.
Il est par ailleurs nécessaire de créer un couloir isolant autour de la baie pour garantir une bonne étanchéité lors de la réalisation d’une installation sur la face intérieure de la maçonnerie.
La finition des tableaux intérieurs est laborieuse avec l’usage d’un enduit de surfaçage, de raccords adaptés, voire d’un doublage intérieur en plâtre.
Avant de se lancer dans la pose de fenêtres en isolation extérieure, il est impératif de consulter les règles d’urbanisme de la commune concernée.
Il est également nécessaire de vérifier la conformité avec les architectes des Bâtiments de France.
Selon le type de bâtiment, l’installation contraignante d’un échafaudage est obligatoire dès lors que la mise en œuvre des fenêtres et de l’ITE implique des étages.
Au niveau tarifaire, la création de fenêtres en isolation extérieure s’avère majoritairement plus onéreuse au m² qu’avec une isolation réalisée par l’intérieur.

En fonction des spécificités de vos chantiers, une pose de menuiseries en coordination avec une isolation thermique extérieure peut être envisagée. Malgré des avantages thermiques appréciables, elle constitue une solution qui n’est pas sans inconvénient. En plus d’une mise en œuvre plus difficile et pointilleuse, elle induit également des coûts plus élevés, ainsi que l’impossibilité d’installer une protection solaire extérieure traditionnelle comme les volets roulants. Des points qu’il est important de connaître pour bien informer la clientèle avant de se lancer.