Publiée en avril 2010, la norme NF DTU 36.5 constitue un ensemble d’exigences assurant la bonne mise en œuvre des fenêtres et des portes extérieures. Son respect est une garantie d’excellence pour le client aussi bien au niveau de la réalisation des travaux que sur le choix des produits. Elle intègre les évolutions technologiques et s’avère “eurocompatible”, remplaçant ainsi le DTU 36.1 (fenêtres en bois), les DTU 37.1 et 37.2 (fenêtres en aluminium) et le Cahier du CSTB n° 3521 (fenêtres en PVC). En respectant les critères précis du DTU 36.5, les menuiseries sont réalisées en fonction des divers matériaux dans les règles de l’art protégeant ainsi les intérêts des poseurs et des clients.

 

DTU 36.5 : son rôle

 

Effectif aussi bien dans le cadre de travaux neufs qu’en rénovation partout en France, le NF DTU 36.5 s’applique à tous les types de matériaux : le bois, l’aluminium, le PVC ou l’acier. Son objectif principal est de fournir toutes les prescriptions nécessaires à une mise en œuvre de qualité des fenêtres et portes extérieures depuis leur support. Son domaine d’application se limite à une mise en œuvre verticale avec une inclinaison d’un maximum de 15°, ainsi qu’aux menuiseries fixées directement au gros œuvre sur un minimum de deux côtés opposés du dormant périphérique.

Il s’applique donc aux :

  • Fenêtres
  • Blocs-baie
  • Portes-fenêtres
  • Portes extérieures
  • Ensembles menuisés.

Il ne s’applique pas aux :

  • Menuiseries avec une pente supérieure à 15°
  • Fenêtres dédiées à la résistance au feu
  • Travaux de menuiserie intérieure
  • Revêtements non assimilés aux fenêtres.

 

Le DTU 36.5 préconise un grand nombre d’exigences communes à l’ensemble des matériaux, en fonction de leur exposition ou autres. Cependant, des spécificités relatives au PVC, aluminium, acier ou bois sont à respecter lors de la conception. Les profilés, les vitrages, la quincaillerie entrent en compte dans la qualité de la menuiserie jusqu’aux finitions. Leur bonne mise en œuvre implique une méthode exemplaire de drainage, de feuillure, d’étanchéité… Des niveaux minimaux d’application de ces critères sont indiqués dans le fascicule FD DTU 36.5 P3 conformément aux différentes classes de fenêtres et portes extérieures A*E*V*.

 

Application du NF DTU 36.5

 

Pour garantir un travail de qualité et un parfait respect des règles de la construction,  la norme NF DTU 36,5 détaille un grand nombre de prescriptions. Un moyen d’assurer un usage optimal des menuiseries suite à leur installation, ainsi qu’une excellente durabilité des produits.

 

Conception et mise en œuvre dans le cadre de travaux neufs :

 

dtu-36-5-telecharger-gratuit-travaux

 

  • Il est impératif d’employer les précautions nécessaires pour le transport et la manutention des produits.
  • L’entreprise de pose est responsable de la réception et du contrôle de conformité des produits sur le chantier.
  • Le stockage des menuiseries doit être adapté avec ventilation et un non-contact avec le sol.

 

Avant la mise en œuvre, le poseur doit s’assurer :

  • De la disponibilité des locaux et de leur propreté.
  • Du séchage optimal des appuis de baies et des seuils.
  • De la propreté des encadrements de baies.
  • De l’exécution des tracés des niveaux et repères.
  • Du respect des tolérances du gros œuvre.

Il existe de nombreux prestataires pour réaliser vos travaux sur-mesure, tels que Solabaie.

Prescriptions générales :

  • Une menuiserie ne doit pas être fixée de part et d’autre d’un joint de dilatation.
  • Les appuis de baies en béton ou maçonnerie de petits éléments assemblés au mortier doivent être conformes au NF DTU 20.1.
  • Les appuis de baies en bois ou métal doivent être conformes à l’annexe B du NF DTU 36.5.

 

Prescriptions particulières de l’article 5 du NF DTU 36.5 :

  • Le nombre et le type de fixations dépendront du support. Il peut s’agir de fixations avec pattes de liaison, brides, pattes de scellement, vis et plus rarement chevilles à frapper, mais en aucun cas de fixations par collage, pointes ou injection de mousse.
  • Un calfeutrement entre le gros œuvre et le dormant de l’ouvrage (mastics extrudés, mousse imprégnée, membrane d’étanchéité…) doit être réalisé sur tout le périmètre de la fenêtre pour assurer l’étanchéité à l’air et à l’eau du joint.
  • Le NF DTU 36.5 indique des dispositions particulières selon les différents types d’ouvertures et de matériaux.

 

Conception et mise en œuvre dans le cadre de travaux en rénovation :

 

dtu-36-5-telecharger-gratuit-travaux

 

Réalisation d’un examen complet préalable du support existant :

  • Test de la résistance mécanique du dormant existant.
  • Vérification de la qualité des fixations existantes.
  • Trouver des solutions pour adapter le dormant existant à la nouvelle menuiserie.
  • Vérification de l’étanchéité à l’air et à l’eau.

 

Au niveau de la mise en œuvre et l’organisation sur chantier, l’ensemble des prescriptions relatives aux travaux neufs s’applique également en rénovation.

En dehors de l’obtention des labels et autres certifications, le respect des normes comme la NF DTU 36.5 est un choix qui n’appartient qu’à vous. Leur application est le meilleur moyen pour effectuer un ouvrage de qualité conforme aux exigences de vos clients. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter notre dossier spécial sur les nouvelles normes. Et voici un article si vous souhaitez en savoir plus sur le DTU menuiserie.