En hiver, les fenêtres comptent parmi les principaux foyers de déperditions de chaleur. À l’inverse, elles font entrer de l’air chaud en été. Pouvant occasionner jusqu’à 25 % des fuites thermiques de la maison, les fenêtres pas suffisamment étanches sont responsables d’une augmentation des dépenses en énergie. Le choix des modèles pour vos clients dépend néanmoins d’un certain nombre de facteurs à étudier avec soin pour répondre de manière adaptée à leurs besoins.

 

Les avantages d’une meilleure isolation thermique de la fenêtre

 

En plus de faire grimper la facture de chauffage,  les menuiseries peu isolantes sont la cause d’une baisse de confort au quotidien. En les changeant pour des modèles plus performants thermiquement, vos clients réalisent des économies d’énergie, mais gagnent également en bien-être, tout en participant à la préservation de l’environnement.

Ennemi juré d’une bonne isolation, le pont thermique peut se situer à la jonction des murs, du plancher et tout autour des menuiseries. Il est souvent responsable de pertes de chaleur, mais également de traces d’humidité, de moisissures et de fissures. Pour éviter ce genre de problèmes, il convient de soigner l’étanchéité des portes et fenêtres pour une isolation optimale. Le vitrage comme la structure des menuiseries joue un rôle essentiel dans la qualité des performances énergétiques.

On retrouve 3 coefficients pour une évaluation fiable de la qualité des solutions proposées à vos clients :

  • Le coefficient Uw pour l’isolation thermique ;
  • Le coefficient Sw pour le facteur solaire ;
  • Le coefficient TLw pour le facteur de transmission lumineuse.

 

Le coefficient d’isolation U

 

isolation-thermique-fenetre-pose

 

Le rôle du coefficient U consiste à définir la transmission thermique d’un objet. Les performances thermiques globales d’une fenêtre sont déterminées par le coefficient Uw. Ce dernier se compose du coefficient Ug pour les vitrages et du le coefficient Uf pour les cadres. Plus le coefficient de transmission thermique est bas, plus l’isolation est élevée.

Par exemple, un simple vitrage affiche un coefficient Ug moyen de 6, alors qu’un double vitrage se situe autour de 1,9. Le triple vitrage s’avère encore plus élevé avec un coefficient de 1, car il possède une couche d’air supplémentaire séparant les verres. L’ajout d’un film spécifique peut également augmenter la qualité de l’isolation thermique d’une menuiserie.

 

La structure de la fenêtre

 

Le facteur isolant d’une fenêtre peut également varier en fonction des matériaux qui composent le châssis de la fenêtre. Si les prix diffèrent du bois au PVC, en passant par l’aluminium, il en est de même pour les coefficients d’isolation thermique.

 

Fenêtre avec structure en bois

 

Avec un coefficient Uw moyen ≤ à 1,6, une menuiserie en bois est idéale dans les cas de grand froid avec d’excellentes performances et un esthétisme très apprécié.

 

Fenêtre avec structure en PVC

 

isolation-thermique-fenetre-pvc

Avec un coefficient Uw moyen ≤ à 1, 4, une menuiserie en PVC est un des choix les plus fréquents de par son rapport qualité-prix. 100 % recyclable, il affiche de bonnes performances.

 

Fenêtre avec structure en aluminium

 

Avec un coefficient Uw moyen ≤ 1,8, une porte ou fenêtre en aluminium dispose du système de rupture de pont thermique stoppant la transmission de température entre extérieur et intérieur.

 

Les critères AEV pour l’isolation thermique

 

Parmi les indicateurs utiles pour réaliser le choix le plus adapté pour vos clients, les critères AEV classent le produit selon le niveau de perméabilité à l’air (A), d’étanchéité à l’eau (E) et de résistance au vent (V). Les données du classement AEV prennent une importance considérable en fonction de la zone géographique et l’orientation de la maison.

Les conditions minimums pour une bonne isolation :

  • Une étanchéité à l’air de classe A3 ou A4 ;
  • Une étanchéité à l’eau de classe E9A ;
  • Une résistance à la pression du vent de 4 ou 5.

 

Les coefficients et les matériaux utilisés constituent les principaux critères d’isolation thermique pour affiner le choix des fenêtres pour vos chantiers. Il est néanmoins possible d’améliorer les performances avec des technologies et des films spéciaux selon les besoins de la clientèle. L’ajout de store et volets peut également jouer un rôle non négligeable.

Share This